Développement durable

L’eau en Guadeloupe

L'eau destinée à la consommation humaine a trois origines essentielles :

 

L'eau, une ressource précieuse

veuillez

Sur les 32 rivières en Guadeloupe, 29 sont utilisées pour la production d'eau potable auxquelles il faut ajouter les eaux souterraines.

L'archipel souffre d'un déséquilibre hydraulique important. C'est ainsi que la Basse Terre, avec son relief montagneux, est très riche en eau contrairement à la Grande Terre qui est un plateau calcaire.
  • L'eau de Marie Galante est produite à partir de nappes phréatiques;
  • Saint Martin et Saint Barthélemy, sont alimentés par des usines de dessalement d'eau de mer.
 

La Désirade et les Saintes alimentées par une canalisation sous-marine

sainte

En 1991, la Guadeloupe a réalisé une première mondiale avec l'alimentation de l'île de la Désirade par une canalisation sous-marine longue de 15km, placée à 65 mètres de profondeur depuis la Pointe des Châteaux. Le succès de cette opération a permis de continuer cette démarche et de raccorder les îles des Saintes : une canalisation de 14km passant par une fosse de 320 mètres a été installée depuis les sources de Belle eau Cadeau.

 

Une gestion fragile
 

gestionfragile

 














La gestion de l'eau et des milieux aquatiques en Guadeloupe est particulièrement délicate. Elle se pose à la fois en terme de préservation de milieux aquatiques, de pénurie (carême), de maîtrise de la distribution (taux de fuites très élevé). Les réseaux d'eau ont un rendement de 50% environ ce qui signifie que la moitié de l'eau captée dans les cours d'eau se perd dans la nature.